Samedi 20 mars au mercredi 31 mars 1915

J’apprends de très bonne heure l’affreuse nouvelle 2 anciens camarades de la 8° batterie sont trouvés ensevelis sous leur tranchée éboulée et malgré tous les soins ils ne peuvent être rappelés à la vie. (BOUCHE et FOURNEAU).
Je descends au poste du commandant. Les Bôches deviennent de plus en plus ennuyeux. ils nous envoient du 105.
Le 22, vive fusillade, le soir vers 7 heures mais après quelques minutes et le tir de notre artillerie le silence est bientôt revenu.
- Exploits des zeppelins – (Raids sur PARIS).
On croit toujours entendre dans l’air quelques bruits de moteur et l’on scrute l’horizon…
Belles journée de printemps et les aéroplanes voyagent.

Publié dans : Non classé |le 20 mars, 1915 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 2 avril, 2010 à 10:39 lanouvelleagora écrit:

    Bonjour et merci pour ton intervention sur mon blog.
    Tes articles sur 14/18 sont intéressants. Ils me font penser à mon grand père maternel qui a servi dans les zouaves et qui parfois me parlait un peu de la guerre à laquelle il avait du participer….
    Au plaisir
    Paul

  2. le 23 juin, 2011 à 15:40 Lola écrit:

    bonjour je voulait vous remercier d’etre passer sur mon blog et de m’avoir donner votre avis merci beaucoup c’est très gentil. oui la pub c casse pied mais bon sa je n’y peu rien malheureusement !!!

    Dernière publication sur à coeur ouvert : Et si je parter quesque sa changerais reelement dans vos vies?

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi