Lundi 1er mars au dimanche 7 mars 1915

Dans notre « taverne hôtel » située au dessus du lac grand confort moderne, installation de 1° ordre avec table, poêles, rideau à coulisse, vue au grand air. Notre horizon s’étend du côté de l’ennemi très loin et l’on assiste chaque soir au feu d’artifice (lancement de fusées, lueurs, éclats). Bonne vie et réception de quelques camarades.
L’on mange les bons plats de notre cordon bleu (DUMET) et tous les soirs scènes théâtrale. Nous entendons NOVARETZ et COURAGE dans leur répertoire, et les soirées se passent gaiement.
Le 7, nous avons visite du général CASTELNAU et de Monsieur le Ministre qui rendent honneur aux positions de batterie.

Publié dans : Non classé |le 1 mars, 1915 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi