Mercredi 27 janvier 1915

Les Bôches paraissent avoir fêté l’anniversaire de l’Empereur. Ils tiraillent un peu plus que d’habitude, mais rien à signaler de notre côté. J’apprends que je descends à l’échelon pour être à la disposition du commandant.
Je reçois triste nouvelle (notre lieutenant blessé grièvement et deux officier de tués, un autre officier de blessé) à notre poste d’observation.

Publié dans : Non classé |le 27 janvier, 1915 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi