Dimanche 17 janvier 1915

Après le jus, je vais pour la 1° fois aux tranchées d’infanterie (317°) rendre visite au maréchal des logis CORNAIRE. J’y vois les boulevards JOFFRE, les boulevards extérieurs etc… Je retourne à la batterie enchanté de mon petit voyage dans la cité souterraine.
Le soir nous tirons quelques obus et entendons le RIMAILHO. Il fait un froid sec, veillée habituelle dans la tranchée près du poêle qui souffle et l’on s’endort dans la paille.

Publié dans : Non classé |le 17 janvier, 1915 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi