Mardi 29 décembre 1914

Réveil par le chef de pièce qui veut faire fanfare. Travail habituel, on veille dans la tranchée, tout en vidant quelques bidons de pinard et cassons la croûte autour d’une boîte de camembert, ou d’une tablette de chocolat.

Publié dans : Non classé |le 29 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire