Samedi 26 décembre 1914 (SOMME)

Réveil à 7 heures après une nuit de campagne, le canon tonne on est à la guerre. Le café à peine préparé on apprend le départ pour 8 heures.
Ramasse son fourbi et matériel de cuisine et direction le parc. Prêt, nous grimpons la petite montée rapide et défilons successivement, l’on suit une route sèche et glacée de tout côté la gelée a couvert la plaine.
Les arbres sont couverts de dentelles accentuant le charme de la nature. On est dans la SOMME. On traverse ONVILLERS où il y a un beau château, une ambulance en chef. Puis PIENNES où l’on trouve le 92° au repos, FAVEROLLES où l’on y trouve de l’infanterie. Puis ETELFAY où est le 121°. Un aéroplane est dans l’air où son moteur nous laisse entendre ses bruits. L’on arrive dans un chemin creux où nous gagnons un grand champ où nous formons le parc.
L’on mange un morceau et l’on prend la direction du cantonnement où l’on sera très bien. Chambre et cuisine l’on fait la soupe et tranquille l’on fait sa toilette.
Une salve de gros obus se fait entendre. La nuit s’approche, l’on prépare le jus. Tout à coup l’ordre de partir et à 19 heures 30 tout s’ébranle et va prendre la position de batterie après avoir traversé le village de BECQUIGNY nous suivons la route boueuse et dans une nuit un peu claire tout marche pour le mieux. L’on trouve un grand village, on passe WARSY. A la sortie du bourg une montée rapide et l’on gagne les positions dans la colline, dans la boue durcie. On arrive devant l’ouverture provisoire où 12 croix y sont posées.
Echange avec le 31°. Des tranchées sont prêtes et bien aménagées. J’installe un fil et couche avec VACHON à 200 mètres en avant de la batterie. On installe le téléphone et on se met en relation avec l’infanterie. Après un petit casse-croute, on s’endort paisiblement.

Publié dans : Non classé |le 26 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi