Vendredi 25 décembre 1914 (OISE)

Journée de départ. Adieu REMY. Réveil naturel à 3 heures avec fanfare des chefs de pièce. Il gèle.
Effets et matériel tout se ramasse, puis l’on gagne le parc où les sacs et matériel sont prêts. Il gèle, mais il faut partir. Il faut que les conducteurs cramponnent. Tous prêts! Les voitures s’ébranlent, démarrent et l’on gagne la route glissante par la gelée, mais sèche où sonne le matériel et sur laquelle les chevaux ont peine à se tenir.
On traverse MONCHY, CUVILLY. Puis vers 4 heures on arrive vers les environs de BOULOGNE LA GRASSE. On fait le jus, la soupe et cuire la dinde. Puis l’on gagne le village à 100 mètres du parc où nous cherchons les cantonnement. A la recherche de la paille quelques bottes d’avoine non battue et l’on dort tandis que le froid passe par les ouvertures, tout près des chevaux.

Publié dans : Non classé |le 25 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi