Mercredi 23 décembre 1914

Malgré les nouvelles de départ on est toujours en position et en repos.
Le temps est froid, ciel gris père d’une tristesse infinie. La journée se passe étant de garde, nuit pluvieuse et glaciale.

Publié dans : Non classé |le 23 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi