Samedi 19 décembre 1914

Pas de changement. Toujours le repos qui nous fait oublier la guerre. Le soir réunion des servants pour cours signalisation. Il pleut. On rejoint le cantonnement. Puis la soupe bien gagnée.
Sortie. Tandis que dehors le vent siffle, la pluie tombe. L’on dort d’un sommeil de plombs. Vers 4 heures, 2 aéroplanes sont poursuivis par des obus dont on ne peut juger la provenance.

Publié dans : Non classé |le 19 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi