Jeudi 10 décembre 1914 (125° jour)

Nous ne bougeons pas. Le temps est couvert et l’on profite de ce repos pour continuer toilette et propreté des effets. ainsi s’achève la journée, occupé à écrire.

Tout mon travail consiste à embêter les gens et à pomper de l’eau en attendant que la soupe se prépare. sortie en ville.

L’on gagne la frontière et arrive à HASBROUCK vers 11 heures. Trouvons les Anglais près de l’église dont le clocher se dresse hautement vers le ciel. Un Bôche à lancé des bombes tuant ou blessant 15 personnes. Adieu BELGIQUE ses moulins, ses coquettes habitations et ses chers souvenirs que l’on conserve (chopes, ______). On nous a vêtu de neuf et déviation à BAILLEUL.

NDLR : Il est fort probable que ces 3 paragraphes aient été écrit à différents moments sans que la date ne soit mentionnée par l’auteur.

Publié dans : Non classé |le 10 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi