Mercredi 9 décembre 1914 (124° jour)

Toujours en position et en repos. Les coqs chantent dans la grande basse-cour de la ferme. Revue par le commandant.
Nettoyage des effets et des armes et l’on passe la revue du bivouac, ce qui me rappelle un peu la « vie au quartier » un jour de revue.
Et l’on va se coucher vers 8 heures après de petits discours de chacun et l’on oublie facilement que l’on est encore en guerre. Seul le vent souffle au dehors et l’on s’endort mais réveillé de temps en temps par quelques camarades qui rentrent ou quelques rats qui nous rendent visite.

ratscadavres.jpg

Publié dans : Non classé |le 9 décembre, 1914 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi