Dimanche 6 décembre 1914 (121° jour)

Toujours la même position dans le campement de bohémiens. Préparatifs de départ. Tout se prépare, les chevaux s’attèlent dans la boue grasse. Départ à 5 heures 1/2 et l’on s’engage sur la route pavée et dans la direction de POPERINGHE. Passage d’un train de blessés dans une marche très lente. Dans la ville et entre une allée d’arbre la colonne marche sous une pluie et neige, le vent nous coupe la figure. On arrive à ABELE petite ville agréable et l’on boit 3 gouttes et le café vers 6 heures 1/2.

Publié dans : Non classé |le 6 décembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi