Jeudi 3 décembre 1914 (118° jour)

Toujours ce vent et la pluie (Préparatifs pour la revue d’armes). Des avions prennent l’air. Au loin sur la ville martyre d’YPRES le canon gronde. Promenade en ville (retrouvons cantonnement du 92°) (chopes et brin—-). Les coups de canon vont leur train.

Publié dans : Non classé |le 3 décembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi