Dimanche 8 novembre 1914 (93° jour)

Dimanche calme. Il fait un brouillard épais, vers 3 heures nous tirons quelques coups de canon pour appuyer une reconnaissance de l’infanterie. Personne ne nous répond. La nuit est froide. Le brouillard ne passe pas. On n’entend pas un coup de fusil.

Publié dans : Non classé |le 8 novembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi