Dimanche 18 octobre 1914 (72° jour)

Une matinée de dimanche calme troublée seulement par des perspectives de départ. Le brouillard dure toujours. On tire l’après-midi. Le départ annoncé pour le lendemain matin se précipite. On amène les avant-trains à 8 heures du soir et on va mettre en batterie sur le plateau de GURY aux abords de la ferme SAINT-CLAUDE.

Publié dans : Non classé |le 18 octobre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi