Mercredi 16 septembre 1914

Départ à 5 heures. On traverse le village pour aller remettre en batterie sous des pommiers un peu en arrière de la frontière occupée la veille. On n’y reste pas. On repart vers le village de BAILLY occupé par nous. Traversée d’un bois vers CARLEPONT pris par les zouaves, on reste en colonne sous les feux croisés de l’infanterie et de l’artillerie Française et Allemande. On repart vers BAILLY vers 5 heures. Demi tour en arrivant dans le village, on revient dans le bois écouter la canonnade dirigée sur les fantassins Allemand qui s’engagent à droite par 4 sur le front de BAILLY. Nous revennons à la nuit tombante occuper le village et y cantonner prêts à toute alerte.

Publié dans : Non classé |le 16 septembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi