Mercredi 9 septembre 1914

De 1 heure du matin à 6 heures marche lente dans la direction d’EPINAL. On croise trois régiments de fantassins (le 62° d’artillerie qui s’en vont vers RAMBERVILLERS).
Nous passons à HOMECOURT à peine au lever du soleil, SERCOEUR, on arrive pour cantonner à DIGNONVILLE. Bonne journée. Il ne pleut plus.
On se repose jusqu’au lendemain matin dans le foin et la paille d’avoine.

Publié dans : Non classé |le 9 septembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi