Dimanche 6 septembre 1914

Les grosses pièces Allemandes qui ont tiré la nuit par intervalles continuent dans la matinée et la journée.
A la 7° brigade une pièce entièrement détruite. Le canon projeté et brisé à une vingtaine de mètres. Le pointeur disparu en miettes. L’aéroplane Allemand repasse au dessus de l’échelon et laisse tomber une bombe sur RAMBERVILLERS.
Une maison détruite. Le soir plus rien tout s’arrête des deux côtés.
derniercoup.jpg

Publié dans : Non classé |le 6 septembre, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi