Mercredi 26 août 1914

Une longue nuit de repos. Puis une matinée de tranquilité. A 6 heures du soir on repart brusquement pour SAINT-GORGON.
La marche imprécise continue à travers la nuit et les routes noires de pluie. on arrive trempés à 11 heures du soir pour coucher dans du foin à SAINT-GORGON, à moitié abandonné par ses habitants.

Publié dans : Non classé |le 26 août, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi