Dimanche 23 août 1914

Réveil matinal. On repart vers 5 heures. On traverse une nouvelle suite de villages qu’épouvante l’approche des Allemands. Partout des gens qui se sauvent en entassant sur des voitures leur mobilier. On traverse BACCARAT et le pont sur la MEURTHE. Après une marche longue et fatiguante arrivons vers 11 heures du matin à BRU et soirée de repos.

Publié dans : Non classé |le 23 août, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi