Samedi 22 août 1914 (MEURTHE ET MOSELLE)

La retraite continue. On rejoint l’échelon. On trouve des villages entièrement devastés par les prussiens, tel PARUX une seule maison debout, puis une suite d’autres villages SAINT-MAURICE, SAINT-DOLE. Un temps triste du découragement on bivouaque en plein champ tout près de VACCQUEVILLE.

Publié dans : Non classé |le 22 août, 1914 |Commentaires fermés

Commentaires et pings sont desactivés.

Commentaires desactivés.

Femme et Psy |
Un autre regard sur soi et ... |
COLLECTIF49 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | demoli
| Objectif CAPA
| info retour à l'emploi